Recettes traditionnelles

Panera nettoie davantage son menu en interdisant tout ce qui est artificiel dans ses soupes

Panera nettoie davantage son menu en interdisant tout ce qui est artificiel dans ses soupes

Panera est désormais la première chaîne nationale à proposer un menu de soupes dépourvu d'arômes artificiels, de conservateurs et d'édulcorants

Joanna Fantozzi

Maintenant, votre déjeuner ressemblera beaucoup plus aux soupes maison de maman.

Plus tôt cette année, Panera a annoncé un engagement de remanier progressivement les ingrédients de leur menu actuel et de se convertir à un menu entièrement « propre ». Qu'est-ce que cela signifie pour le client affamé moyen ? Vous trouverez la plupart des conservateurs, colorants et additifs artificiels sur la liste Panera « No-No » : c'est-à-dire les ingrédients qu'ils ont abandonnés ou dont ils cherchent à se débarrasser. La dernière étape dans Le menu de Panera clean est une cure de jouvence pour la soupe : le menu soupe ne contiendra plus d'ingrédients artificiels comme les protéines de soja et de maïs hydrolysées, la maltodextrine et le phosphate de sodium.

Plus précisément, ils mettent en évidence la toute nouvelle soupe propre au brocoli et au cheddar, l'une des soupes les plus populaires de la chaîne de sandwichs, qui est désormais faite sans phosphate de sodium (qui se trouvait à l'origine dans le cheddar).

"Nous nous engageons à être propres d'ici la fin de 2016", a déclaré le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, au Daily Meal. « La partie la plus difficile a été les produits hérités que les clients adorent et nous nous sommes assurés que nous sommes en mesure de reproduire cette expérience gustative tout en restant fidèles à cette mission de propreté… Nous sommes heureux de savoir que nous avons peut-être eu une certaine influence sur la façon dont l'Amérique mange. La nourriture propre est bonne pour tout le monde, que nous la fabriquions ou que quelqu'un d'autre le fasse.

La dernière étape de ce processus de nettoyage transparent consiste à remplacer les ingrédients sans aucun ingrédient dans les sandwichs, ce qui se produira probablement plus tard cette année.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (l'entreprise estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, supprimer les additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de soupe de Panera

« Alors que la perception qu'ont les gens de ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, j'attelerai mon chariot pour le nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

L'objectif était de donner aux nouvelles soupes le même goût que les anciennes versions, malgré la coupe d'ingrédients tels que le carraghénane, un produit à base d'algues qui peut être utilisé pour la stabilisation, ou le phosphate de sodium, qui améliore la texture des soupes. C'était un défi qui a nécessité plus de 60 révisions de la recette de la soupe au brocoli et au cheddar avant d'atteindre un résultat final dont Kish était satisfait.

"Si vous êtes venu la semaine dernière et que vous êtes venu cette semaine, vous ne devriez pas remarquer la différence", explique Kish.

Malgré le goût, espérons-le identique, Panera fait connaître le changement. La société publie une bande-annonce de 60 secondes pour le remake de la soupe. Les clients sont encouragés à ajouter leurs propres critiques de la soupe à la bande-annonce via les médias sociaux, en utilisant le hashtag #soupreview. (Panera)

Jusqu'à présent, mener une bataille très publique et transparente pour supprimer les additifs du menu a, à tout le moins, été un succès en matière de relations publiques pour Panera.

"La campagne Food As It Should Be combinée à notre annonce No No List en mai, ainsi qu'un vaste effort de sensibilisation des influences clés ont créé un buzz extrêmement positif sur les réseaux sociaux et gagné une couverture médiatique", a déclaré le président de Panera, Drew Madsen, lors d'un appel aux résultats. en octobre . « Panera est clairement devenue une marque de référence en matière d'alimentation propre dans notre industrie.

Avec la récente crise de Chipotle, il pourrait être temps pour Panera de briller lorsqu'il s'agit de présenter des ingrédients frais et sains, ainsi qu'une attention particulière à la sécurité alimentaire, avec le premier rapport de responsabilité de l'entreprise publié fin décembre. Que les soupes de Panera aient été vraiment sales ou non, un menu propre a le potentiel de porter ses fruits pour Panera en 2016.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (l'entreprise estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, supprimer les additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de soupe de Panera

« Alors que la perception qu'ont les gens de ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, j'attelerai mon chariot pour le nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

L'objectif était de donner aux nouvelles soupes le même goût que les anciennes versions, malgré la coupe d'ingrédients tels que le carraghénane, un produit à base d'algues qui peut être utilisé pour la stabilisation, ou le phosphate de sodium, qui améliore la texture des soupes. C'était un défi qui a nécessité plus de 60 révisions de la recette de la soupe au brocoli et au cheddar avant d'atteindre un résultat final dont Kish était satisfait.

"Si vous êtes venu la semaine dernière et que vous êtes venu cette semaine, vous ne devriez pas remarquer la différence", explique Kish.

Malgré le goût, espérons-le identique, Panera fait connaître le changement. La société publie une bande-annonce de 60 secondes pour le remake de la soupe. Les clients sont encouragés à ajouter leurs propres critiques de la soupe à la bande-annonce via les médias sociaux, en utilisant le hashtag #soupreview. (Panera)

Jusqu'à présent, mener une bataille très publique et transparente pour supprimer les additifs du menu a, à tout le moins, été un succès en matière de relations publiques pour Panera.

"La campagne Food As It Should Be combinée à notre annonce No No List en mai, ainsi qu'un vaste effort de sensibilisation des influences clés ont créé un buzz extrêmement positif sur les réseaux sociaux et gagné une couverture médiatique", a déclaré le président de Panera, Drew Madsen, lors d'un appel aux résultats. en octobre . « Panera est clairement devenue une marque de référence en matière d'alimentation propre dans notre industrie.

Avec la récente crise de Chipotle, il pourrait être temps pour Panera de briller lorsqu'il s'agit de présenter des ingrédients frais et sains, ainsi qu'une attention particulière à la sécurité alimentaire, avec le premier rapport de responsabilité de l'entreprise publié fin décembre. Que les soupes de Panera aient été vraiment sales ou non, un menu propre a le potentiel de porter ses fruits pour Panera en 2016.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (l'entreprise estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, supprimer les additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de la soupe de Panera

« Alors que la perception qu'ont les gens de ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, j'attelerai mon chariot pour le nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

L'objectif était de donner aux nouvelles soupes le même goût que les anciennes versions, malgré la coupe d'ingrédients tels que le carraghénane, un produit à base d'algues qui peut être utilisé pour la stabilisation, ou le phosphate de sodium, qui améliore la texture des soupes. C'était un défi qui a nécessité plus de 60 révisions de la recette de la soupe au brocoli et au cheddar avant d'atteindre un résultat final dont Kish était satisfait.

« Si vous êtes venu la semaine dernière et que vous êtes venu cette semaine, vous ne devriez pas remarquer la différence », dit Kish.

Malgré le goût, espérons-le identique, Panera fait connaître le changement. La société publie une bande-annonce de 60 secondes pour le remake de la soupe. Les clients sont encouragés à ajouter leurs propres critiques de la soupe à la bande-annonce via les médias sociaux, en utilisant le hashtag #soupreview. (Panera)

Jusqu'à présent, mener une bataille très publique et transparente pour supprimer les additifs du menu a, à tout le moins, été un succès en matière de relations publiques pour Panera.

"La campagne Food As It Should Be combinée à notre annonce No No List en mai, ainsi qu'un vaste effort de sensibilisation des influences clés ont créé un buzz extrêmement positif sur les réseaux sociaux et gagné une couverture médiatique", a déclaré le président de Panera, Drew Madsen, lors d'un appel aux résultats. en octobre . « Panera est clairement devenue une marque de référence en matière d'alimentation propre dans notre industrie.

Avec la récente crise de Chipotle, il pourrait être temps pour Panera de briller lorsqu'il s'agit de présenter des ingrédients frais et sains, ainsi qu'une attention particulière à la sécurité alimentaire, avec le premier rapport de responsabilité de l'entreprise publié fin décembre. Que les soupes de Panera aient été vraiment sales ou non, un menu propre a le potentiel de porter ses fruits pour Panera en 2016.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (l'entreprise estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, la suppression des additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de soupe de Panera

« Alors que la perception qu'ont les gens de ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, j'attelerai mon chariot pour le nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

L'objectif était de donner aux nouvelles soupes le même goût que les anciennes versions, malgré la coupe d'ingrédients tels que le carraghénane, un produit à base d'algues qui peut être utilisé pour la stabilisation, ou le phosphate de sodium, qui améliore la texture des soupes. C'était un défi qui a nécessité plus de 60 révisions de la recette de la soupe au brocoli et au cheddar avant d'atteindre un résultat final dont Kish était satisfait.

« Si vous êtes venu la semaine dernière et que vous êtes venu cette semaine, vous ne devriez pas remarquer la différence », dit Kish.

Malgré le goût, espérons-le identique, Panera fait connaître le changement. La société publie une bande-annonce de 60 secondes pour le remake de la soupe. Les clients sont encouragés à ajouter leurs propres critiques de la soupe à la bande-annonce via les médias sociaux, en utilisant le hashtag #soupreview. (Panera)

Jusqu'à présent, mener une bataille très publique et transparente pour supprimer les additifs du menu a, à tout le moins, été un succès de relations publiques pour Panera.

"La campagne Food As It Should Be combinée à notre annonce No No List en mai, ainsi qu'un vaste effort de sensibilisation des influences clés ont créé un buzz extrêmement positif sur les réseaux sociaux et gagné une couverture médiatique", a déclaré le président de Panera, Drew Madsen, lors d'un appel aux résultats. en octobre . « Panera est clairement devenue une marque de référence en matière d'alimentation propre dans notre industrie.

Avec la récente crise de Chipotle, il pourrait être temps pour Panera de briller lorsqu'il s'agit de présenter des ingrédients frais et sains, ainsi qu'une attention particulière à la sécurité alimentaire, avec le premier rapport de responsabilité de l'entreprise publié fin décembre. Que les soupes de Panera aient été vraiment sales ou non, un menu propre a le potentiel de porter ses fruits pour Panera en 2016.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (la société estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, supprimer les additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de la soupe de Panera

« Alors que la perception qu'ont les gens de ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, j'attelerai mon chariot pour le nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

L'objectif était de donner aux nouvelles soupes le même goût que les anciennes versions, malgré la coupe d'ingrédients tels que le carraghénane, un produit à base d'algues qui peut être utilisé pour la stabilisation, ou le phosphate de sodium, qui améliore la texture des soupes. C'était un défi qui a nécessité plus de 60 révisions de la recette de la soupe au brocoli et au cheddar avant d'atteindre un résultat final dont Kish était satisfait.

« Si vous êtes venu la semaine dernière et que vous êtes venu cette semaine, vous ne devriez pas remarquer la différence », dit Kish.

Malgré le goût, espérons-le identique, Panera fait connaître le changement. La société publie une bande-annonce de 60 secondes pour le remake de la soupe. Les clients sont encouragés à ajouter leurs propres critiques de la soupe à la bande-annonce via les médias sociaux, en utilisant le hashtag #soupreview. (Panera)

Jusqu'à présent, mener une bataille très publique et transparente pour supprimer les additifs du menu a, à tout le moins, été un succès de relations publiques pour Panera.

"La campagne Food As It Should Be combinée à notre annonce No No List en mai, ainsi qu'un vaste effort de sensibilisation des influences clés ont créé un buzz extrêmement positif sur les réseaux sociaux et gagné une couverture médiatique", a déclaré le président de Panera, Drew Madsen, lors d'un appel aux résultats. en octobre . « Panera est clairement devenue une marque de référence en matière d'alimentation propre dans notre industrie.

Avec la récente crise de Chipotle, il pourrait être temps pour Panera de briller lorsqu'il s'agit de présenter des ingrédients frais et sains, ainsi qu'une attention particulière à la sécurité alimentaire, avec le premier rapport de responsabilité de l'entreprise publié fin décembre. Que les soupes de Panera aient été vraiment sales ou non, un menu propre a le potentiel de porter ses fruits pour Panera en 2016.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (la société estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, la suppression des additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de la soupe de Panera

« Alors que la perception qu'ont les gens de ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, j'attelerai mon chariot pour le nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

L'objectif était de donner aux nouvelles soupes le même goût que les anciennes versions, malgré la coupe d'ingrédients tels que le carraghénane, un produit à base d'algues qui peut être utilisé pour la stabilisation, ou le phosphate de sodium, qui améliore la texture des soupes. C'était un défi qui a nécessité plus de 60 révisions de la recette de la soupe au brocoli et au cheddar avant d'atteindre un résultat final dont Kish était satisfait.

"Si vous êtes venu la semaine dernière et que vous êtes venu cette semaine, vous ne devriez pas remarquer la différence", explique Kish.

Malgré le goût, espérons-le identique, Panera fait connaître le changement. La société publie une bande-annonce de 60 secondes pour le remake de la soupe. Les clients sont encouragés à ajouter leurs propres critiques de la soupe à la bande-annonce via les médias sociaux, en utilisant le hashtag #soupreview. (Panera)

Jusqu'à présent, mener une bataille très publique et transparente pour supprimer les additifs du menu a, à tout le moins, été un succès de relations publiques pour Panera.

"La campagne Food As It Should Be combinée à notre annonce No No List en mai, ainsi qu'un vaste effort de sensibilisation des influences clés ont créé un buzz extrêmement positif sur les réseaux sociaux et gagné une couverture médiatique", a déclaré le président de Panera, Drew Madsen, lors d'un appel aux résultats. en octobre . « Panera est clairement devenue une marque de référence en matière d'alimentation propre dans notre industrie.

Avec la récente crise de Chipotle, il pourrait être temps pour Panera de briller lorsqu'il s'agit de présenter des ingrédients frais et sains, ainsi qu'une attention particulière à la sécurité alimentaire, avec le premier rapport de responsabilité de l'entreprise publié fin décembre. Que les soupes de Panera aient été vraiment sales ou non, un menu propre a le potentiel de porter ses fruits pour Panera en 2016.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (l'entreprise estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, la suppression des additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de la soupe de Panera

« Alors que la perception qu'ont les gens de ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, j'attelerai mon chariot pour le nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

L'objectif était de donner aux nouvelles soupes le même goût que les anciennes versions, malgré la coupe d'ingrédients tels que le carraghénane, un produit à base d'algues qui peut être utilisé pour la stabilisation, ou le phosphate de sodium, qui améliore la texture des soupes. C'était un défi qui a nécessité plus de 60 révisions de la recette de la soupe au brocoli et au cheddar avant d'atteindre un résultat final dont Kish était satisfait.

« Si vous êtes venu la semaine dernière et que vous êtes venu cette semaine, vous ne devriez pas remarquer la différence », dit Kish.

Malgré le goût, espérons-le identique, Panera fait connaître le changement. La société publie une bande-annonce de 60 secondes pour le remake de la soupe. Les clients sont encouragés à ajouter leurs propres critiques de la soupe à la bande-annonce via les médias sociaux, en utilisant le hashtag #soupreview. (Panera)

Jusqu'à présent, mener une bataille très publique et transparente pour supprimer les additifs du menu a, à tout le moins, été un succès en matière de relations publiques pour Panera.

"La campagne Food As It Should Be combinée à notre annonce No No List en mai, ainsi qu'un vaste effort de sensibilisation des influences clés ont créé un buzz extrêmement positif sur les réseaux sociaux et gagné une couverture médiatique", a déclaré le président de Panera, Drew Madsen, lors d'un appel aux résultats. en octobre . « Panera est clairement devenue une marque de référence en matière d'alimentation propre dans notre industrie.

Avec la récente crise de Chipotle, il pourrait être temps pour Panera de briller lorsqu'il s'agit de présenter des ingrédients frais et sains, ainsi qu'une attention particulière à la sécurité alimentaire, avec le premier rapport de responsabilité de l'entreprise publié fin décembre. Que les soupes de Panera aient été vraiment sales ou non, un menu propre a le potentiel de porter ses fruits pour Panera en 2016.


Pourquoi Panera abandonne ces ingrédients de soupe courants utilisés par Campbell's et Progresso

(Panera)
Panera Bread vient de faire un grand pas en avant pour atteindre son objectif de supprimer tous les conservateurs, édulcorants, colorants et arômes artificiels du menu d'ici la fin de 2016.

La chaîne de boulangerie-café a annoncé aujourd'hui que son menu de soupe est désormais «propre», sans ingrédients sur le
« No No List » que la chaîne bannit du menu. Par exemple, la populaire soupe au brocoli et au cheddar contient des additifs tels que les protéines de soja et de maïs hydrolysées et le phosphate de sodium, des ingrédients courants dans les soupes de sociétés telles que Campbell's et Progresso.

Le changement a nécessité la refonte des recettes pour supprimer les additifs approuvés par la FDA – dont beaucoup portent des noms longs et compliqués – afin de créer des soupes avec des listes d'ingrédients beaucoup plus courtes.

"Y a-t-il quelque chose là-dedans qui peut être complètement sûr à manger et à utiliser du point de vue de la FDA, mais serait-ce dans mon garde-manger à la maison?" Le chef cuisinier de Panera, Dan Kish, a expliqué à Business Insider US son processus de réflexion alors qu'il réécrivait des recettes. "Je ne garde pas un petit récipient de phosphate de sodium qui traîne dans ma cuisine."

En d'autres termes, les éléments supprimés ne sont pas nécessairement mauvais pour vous - ils n'étaient tout simplement pas nécessaires. Et, alors que la répression contre les ingrédients non naturels a explosé au cours des dernières années, il est clair que les clients veulent des menus «plus propres», que les additifs aient ou non été prouvés avoir des effets négatifs sur la santé.

Comme Panera sert beaucoup de soupe en peu de temps (la société estime qu'elle vend 200 millions de portions de soupe par an), il n'y a pas un besoin majeur de conservateurs. Ainsi, la suppression des additifs du menu n'aidera, idéalement, que la marque Panera.

(Panera)
Le chef Dan Kish dans la nouvelle bande-annonce de soupe de Panera

« Au fur et à mesure que la perception des gens sur ce qu'est une bonne nourriture évolue au fil du temps, je vais atteler mon chariot pour nettoyer », explique Kish. "Il est difficile de discuter avec des ingrédients simples que j'ai dans mon propre garde-manger, au lieu de choses que je ne peux pas prononcer ou que je ne comprends pas."

La partie la plus difficile de la métamorphose de la soupe pour Kish a été de recréer le même goût sans ingrédients de soupe courants – ni mieux, ni pire.

The goal was to make the new soups taste exactly the same as the older versions, despite cutting ingredients such as carrageenan, a seaweed-based product which can be used for stabilization, or sodium phosphate, which helps soups’ texture. It was a challenge that took more than 60 revisions of the Broccoli Cheddar soup recipe before reaching an end result that Kish was happy with.

“If you came in last week, and you came in this week, you shouldn’t notice the difference,” says Kish.

Despite the hopefully identical taste, Panera is publicizing the change. The company is releasing a 60-second trailer for the soup remake. Customers are encouraged to add their own reviews of the soup to the trailer via social media, using the hashtag #soupreview. (Panera)

So far, waging a very public and transparent battle to cut additives from the menu has, at the very least, been a PR success for Panera.

“The Food As It Should Be campaign combined with our No No List announcement in May, plus an extensive outreach effort to key influences has created tremendously positive social media buzz and earned media coverage,” Panera’s president, Drew Madsen, said in an earnings call in October . “Panera has clearly become a reference brand for clean food in our industry.”

With Chipotle’s recent slump, it could be Panera’s time to shine when to comes to showcasing fresh, healthy ingredients — as well as a special attention to food safety, with the company’s first Responsibility Report published in late December. Whether or not Panera's soups were ever truly dirty, a clean menu has the potential to pay off for Panera in 2016.


Why Panera is ditching these common soup ingredients used by Campbell's and Progresso

(Panera)
Panera Bread just took a big step toward reaching its goal to cut all artificial preservatives, sweeteners, colors, and flavors from the menu by the end of 2016.

The bakery-cafe chain announced today that its soup menu is now “clean,” free of ingredients on the
“No No List” that the chain is banning from the menu. For example, the popular Broccoli Cheddar Soup has cut additives like hydrolyzed soy and corn protein and sodium phosphate — ingredients common in soups from companies including Campbell’s and Progresso .

The change required revamping recipes to cut FDA-approved additives — many with long, complicated names — to create soups with much shorter ingredient lists.

“Is there anything in there that may be completely safe to eat and okay to use by the FDA standpoint, but would it be in my home pantry?” Panera Head Chef Dan Kish told Business Insider on his thought process as he rewrote recipes. “I don’t keep a little container of sodium phosphate lying around in my kitchen.”

In other words, the items being removed aren’t necessarily bad for you — they just weren’t needed. And, as pushback against any non-natural ingredients has exploded in the last few years, it’s clear that customers want “cleaner” menus, whether or not additives have been proven to have negative health effects.

As Panera serves a lot of soup in a short amount of time (the company estimates it sells 200 million servings of soup a year), there is not a major need for preservatives. So, cutting additives from the menu will, ideally, only help Panera’s brand.

(Panera)
Chef Dan Kish in Panera's new soup trailer

“As people’s perception of what good food is evolves over time — I’ll hitch my wagon to clean,” says Kish. “It’s hard to argue with simple ingredients that I have in my own home pantry, instead of things that I can’t pronounce or don’t understand.”

The most difficult part of the soup makeover for Kish was recreating the same taste without common soup ingredients — no better, no worse.

The goal was to make the new soups taste exactly the same as the older versions, despite cutting ingredients such as carrageenan, a seaweed-based product which can be used for stabilization, or sodium phosphate, which helps soups’ texture. It was a challenge that took more than 60 revisions of the Broccoli Cheddar soup recipe before reaching an end result that Kish was happy with.

“If you came in last week, and you came in this week, you shouldn’t notice the difference,” says Kish.

Despite the hopefully identical taste, Panera is publicizing the change. The company is releasing a 60-second trailer for the soup remake. Customers are encouraged to add their own reviews of the soup to the trailer via social media, using the hashtag #soupreview. (Panera)

So far, waging a very public and transparent battle to cut additives from the menu has, at the very least, been a PR success for Panera.

“The Food As It Should Be campaign combined with our No No List announcement in May, plus an extensive outreach effort to key influences has created tremendously positive social media buzz and earned media coverage,” Panera’s president, Drew Madsen, said in an earnings call in October . “Panera has clearly become a reference brand for clean food in our industry.”

With Chipotle’s recent slump, it could be Panera’s time to shine when to comes to showcasing fresh, healthy ingredients — as well as a special attention to food safety, with the company’s first Responsibility Report published in late December. Whether or not Panera's soups were ever truly dirty, a clean menu has the potential to pay off for Panera in 2016.


Why Panera is ditching these common soup ingredients used by Campbell's and Progresso

(Panera)
Panera Bread just took a big step toward reaching its goal to cut all artificial preservatives, sweeteners, colors, and flavors from the menu by the end of 2016.

The bakery-cafe chain announced today that its soup menu is now “clean,” free of ingredients on the
“No No List” that the chain is banning from the menu. For example, the popular Broccoli Cheddar Soup has cut additives like hydrolyzed soy and corn protein and sodium phosphate — ingredients common in soups from companies including Campbell’s and Progresso .

The change required revamping recipes to cut FDA-approved additives — many with long, complicated names — to create soups with much shorter ingredient lists.

“Is there anything in there that may be completely safe to eat and okay to use by the FDA standpoint, but would it be in my home pantry?” Panera Head Chef Dan Kish told Business Insider on his thought process as he rewrote recipes. “I don’t keep a little container of sodium phosphate lying around in my kitchen.”

In other words, the items being removed aren’t necessarily bad for you — they just weren’t needed. And, as pushback against any non-natural ingredients has exploded in the last few years, it’s clear that customers want “cleaner” menus, whether or not additives have been proven to have negative health effects.

As Panera serves a lot of soup in a short amount of time (the company estimates it sells 200 million servings of soup a year), there is not a major need for preservatives. So, cutting additives from the menu will, ideally, only help Panera’s brand.

(Panera)
Chef Dan Kish in Panera's new soup trailer

“As people’s perception of what good food is evolves over time — I’ll hitch my wagon to clean,” says Kish. “It’s hard to argue with simple ingredients that I have in my own home pantry, instead of things that I can’t pronounce or don’t understand.”

The most difficult part of the soup makeover for Kish was recreating the same taste without common soup ingredients — no better, no worse.

The goal was to make the new soups taste exactly the same as the older versions, despite cutting ingredients such as carrageenan, a seaweed-based product which can be used for stabilization, or sodium phosphate, which helps soups’ texture. It was a challenge that took more than 60 revisions of the Broccoli Cheddar soup recipe before reaching an end result that Kish was happy with.

“If you came in last week, and you came in this week, you shouldn’t notice the difference,” says Kish.

Despite the hopefully identical taste, Panera is publicizing the change. The company is releasing a 60-second trailer for the soup remake. Customers are encouraged to add their own reviews of the soup to the trailer via social media, using the hashtag #soupreview. (Panera)

So far, waging a very public and transparent battle to cut additives from the menu has, at the very least, been a PR success for Panera.

“The Food As It Should Be campaign combined with our No No List announcement in May, plus an extensive outreach effort to key influences has created tremendously positive social media buzz and earned media coverage,” Panera’s president, Drew Madsen, said in an earnings call in October . “Panera has clearly become a reference brand for clean food in our industry.”

With Chipotle’s recent slump, it could be Panera’s time to shine when to comes to showcasing fresh, healthy ingredients — as well as a special attention to food safety, with the company’s first Responsibility Report published in late December. Whether or not Panera's soups were ever truly dirty, a clean menu has the potential to pay off for Panera in 2016.


Voir la vidéo: Soupe de boeuf et légumes- toute la famille demandera en plus! (Décembre 2021).